LA GÉOTHERMIE

L’énergie provenant de la terre

 

 

 

Comment fonctionne la géothermie?

La géothermie est une énergie renouvelable qui puise dans la chaleur naturelle de la Terre. Elle fournit chaleur et électricité aux bâtiments en récupérant les calories du sol et en les transmettant à vos émetteurs de chauffage. Son installation nécessite la pose de capteurs dans le sol de votre cour ou de votre jardin.

Il y a deux manières de procéder, soit verticalement, par un forage, ou horizontalement par un terrassement. Le type d’installation choisi ainsi que la manière de procéder dépend énormément de l’environnement naturel dont vous bénéficiez.

Types d’installations géothermiques

Géothermie par PAC fluide/ eau

 

 

Un fluide frigorigène capte les calories présentes dans le sol via un réseau de tubes en cuivre. Cette méthode permet de chauffer (pas de climatisation) vos bâtiments, eau chaude sanitaire et piscine.

Avantages :

  • Très bon rendement (le deuxième après celui de la nappe phréatique)
  • Longue durée de vie (système robuste et saint sans électronique ni trop de pièces à risque)
  • Économique

Inconvénients :

  • limité en puissance (30 kw maxi)
  • Nécessite un grande quantité de fluide frigorigène (SAV couteux en cas de perte de fluide)

Géothermie par eau glycolée/ eau

Horizontal ou vertical

 

Permet de chauffer ou climatiser des bâtiments, eau chaude et des piscines en récupérant des calorie dans le sol grâce à de l’eau glycolé.

Avantages :

  • Écologique et propre
  • Robuste et fiable
  • Possibilité de monter très haut dans les puissances (pas de limite)
  • Prix abordable et rendement élevé

Inconvénients : nécessite SOIT

  • Une grande surface de captage au sol donc terrain condamné
  • Un forage par sonde vertical au tarif plus couteux (120 €/m)

LA GÉOTHERMIE

L’énergie provenant de la terre

 

 

 

Comment fonctionne la géothermie?

La géothermie est une énergie renouvelable qui puise dans la chaleur naturelle de la Terre. Elle fournit chaleur et électricité aux bâtiments en récupérant les calories du sol et en les transmettant à vos émetteurs de chauffage. Son installation nécessite la pose de capteurs dans le sol de votre cour ou de votre jardin.

Il y a deux manières de procéder, soit verticalement, par un forage, ou horizontalement par un terrassement. Le type d’installation choisi ainsi que la manière de procéder dépend énormément de l’environnement naturel dont vous bénéficiez.

Types d’installations géothermiques

Géothermie par PAC fluide/ eau

 

 

Un fluide frigorigène capte les calories présentes dans le sol via un réseau de tubes en cuivre. Cette méthode permet de chauffer (pas de climatisation) vos bâtiments, eau chaude sanitaire et piscine.

Avantages :

  • Très bon rendement (le deuxième après celui de la nappe phréatique)
  • Longue durée de vie (système robuste et saint sans électronique ni trop de pièces à risque)
  • Économique

Inconvénients :

  • limité en puissance (30 kw maxi)
  • Nécessite un grande quantité de fluide frigorigène (SAV couteux en cas de perte de fluide)

Géothermie par eau glycolée/ eau

Horizontal ou vertical

 

Permet de chauffer ou climatiser des bâtiments, eau chaude et des piscines en récupérant des calorie dans le sol grâce à de l’eau glycolé.

Avantages :

  • Écologique et propre
  • Robuste et fiable
  • Possibilité de monter très haut dans les puissances (pas de limite)
  • Prix abordable et rendement élevé

Inconvénients : nécessite SOIT

  • Une grande surface de captage au sol donc terrain condamné
  • Un forage par sonde vertical au tarif plus couteux (120 €/m)