AÉROTHERMIE

 

 

Le principe de l’aérothermie s’apparente à celui du réfrigérateur. En effet, on puise les calories d’un milieu par une étape de compression et de détente d’un liquide frigorigène pour les diffuser dans un autre milieu.
Le fait de puiser les calories dans l’air extérieur pour les diffuser à l’intérieur d’un habitat, correspond au chauffage par aérothermie.
Lorsque l’on puise les calories dans l’air intérieur afin d’en extraire la chaleur et de l’évacuer dans l’air extérieur, on parle de climatisation aérothermique.

De plus, une pompe à chaleur aérothermique pouvant renverser son cycle calorique, ces deux fonctions peuvent être effectuer par un unique dispositif, du nom de pompe à chaleur réversible.

On regroupe 2 catégories : les pompes à chaleur air-air et les pompes à chaleur air-eau.

Une PAC air-eau capte les calories contenues dans l’air pour les transformer en chaleur avant de les restituer dans un circuit d’eau de chauffage qui va permettre d’alimenter des radiateurs, un plancher chauffant ou la production d’eau chaude sanitaire. Les modèles les plus performants peuvent chauffer une maison sans chauffage d’appoint si les températures extérieures ne sont pas trop rudes.
• Le circuit de la pompe à chaleur air-air contient un fluide frigorigène, un gaz qui permet de transformer les calories de l’air extérieur en air chaud pour l’habitation. L’unité extérieure capte les calories (c’est-à-dire l’énergie) contenues dans l’air. Le fluide frigorigène voit sa température et sa pression augmenter et restitue cette chaleur à l’air qui sera diffusé dans votre habitation par des émetteurs de chaleur. Ces émetteurs fonctionnent sous la forme d’un système de ventilation.

 

    AVANTAGES

– Installation non contraignante
– Utilisation simple
– Investissement moins important qu’une PAC géothermique

INCONVÉNIENTS

– Dépendance à la température extérieure
– Bruit

 

AÉROTHERMIE

 

 

Le principe de l’aérothermie s’apparente à celui du réfrigérateur. En effet, on puise les calories d’un milieu par une étape de compression et de détente d’un liquide frigorigène pour les diffuser dans un autre milieu.
Le fait de puiser les calories dans l’air extérieur pour les diffuser à l’intérieur d’un habitat, correspond au chauffage par aérothermie.
Lorsque l’on puise les calories dans l’air intérieur afin d’en extraire la chaleur et de l’évacuer dans l’air extérieur, on parle de climatisation aérothermique.

De plus, une pompe à chaleur aérothermique pouvant renverser son cycle calorique, ces deux fonctions peuvent être effectuer par un unique dispositif, du nom de pompe à chaleur réversible.

On regroupe 2 catégories : les pompes à chaleur air-air et les pompes à chaleur air-eau.

Une PAC air-eau capte les calories contenues dans l’air pour les transformer en chaleur avant de les restituer dans un circuit d’eau de chauffage qui va permettre d’alimenter des radiateurs, un plancher chauffant ou la production d’eau chaude sanitaire. Les modèles les plus performants peuvent chauffer une maison sans chauffage d’appoint si les températures extérieures ne sont pas trop rudes.
• Le circuit de la pompe à chaleur air-air contient un fluide frigorigène, un gaz qui permet de transformer les calories de l’air extérieur en air chaud pour l’habitation. L’unité extérieure capte les calories (c’est-à-dire l’énergie) contenues dans l’air. Le fluide frigorigène voit sa température et sa pression augmenter et restitue cette chaleur à l’air qui sera diffusé dans votre habitation par des émetteurs de chaleur. Ces émetteurs fonctionnent sous la forme d’un système de ventilation.

 

    AVANTAGES

– Installation non contraignante
– Utilisation simple
– Investissement moins important qu’une PAC géothermique

INCONVÉNIENTS

– Dépendance à la température extérieure
– Bruit