ANAH.

 

 

L’agence nationale de l’habitat (ANAH) octroie des aides pour la rénovation de logements de plus de 15 ans.

Pour un propriétaire occupant, l’aide est de 35% ou 50% du montant des travaux augmenté de 3000€ si l’amélioration de la performance est supérieure à 25%.

 

 

 

 

 

 

 

 

Seuil de ressource pour 50% d’aide :
14 790€ pour une personne seule
21 630€ pour un couple
26 013€ pour un foyer de 3 personnes
30 389€ pour un foyer de 4 personnes
34 784€ pour un foyer de 5 personnes
+ 4 385€ par personne supplémentaire

Seuil de ressource pour 35% d’aide :
18 960€ pour une personne seule
27 729€ pour un couple
33 346€ pour un foyer de 3 personnes
38 958€ pour un foyer de 4 personnes
44 592€ pour un foyer de 5 personnes
+ 5 617€ par personne supplémentaire

Pour un propriétaire bailleur, en fonction de votre région, l’aide est de 25% ou 35% (suivant l’état du logement) du montant des travaux augmenté de 2000€ si l’amélioration de la performance est supérieure à 35%.
Le syndic peut également bénéficier de 1500€/logement si les travaux concernent toute la copropriété.
Le logement fera alors l’objet d’un plafonnement des loyers entre 5 et 12 €/mois/m² suivant la taille de l’agglomération et le type de logement.

 

 

ANAH.

 

 

L’agence nationale de l’habitat (ANAH) octroie des aides pour la rénovation de logements de plus de 15 ans.

Pour un propriétaire occupant, l’aide est de 35% ou 50% du montant des travaux augmenté de 3000€ si l’amélioration de la performance est supérieure à 25%

  • Seuil de ressource pour 50% d’aide :
    • 14 790€ pour une personne seule
    • 21 630€ pour un couple
    • 26 013€ pour un foyer de 3 personnes
    • 30 389€ pour un foyer de 4 personnes
    • 34 784€ pour un foyer de 5 personnes
    • + 4 385€ par personne supplémentaire
  • Seuil de ressource pour 35% d’aide :
    • 18 960€ pour une personne seule
    • 27 729€ pour un couple
    • 33 346€ pour un foyer de 3 personnes
    • 38 958€ pour un foyer de 4 personnes
    • 44 592€ pour un foyer de 5 personnes
    • + 5 617€ par personne supplémentaire

Pour un propriétaire bailleur, en fonction de votre région, l’aide est de 25% ou 35% (suivant l’état du logement) du montant des travaux augmenté de 2000€ si l’amélioration de la performance est supérieure à 35%.
Le syndic peut également bénéficier de 1500€/logement si les travaux concernent toute la copropriété.
Le logement fera alors l’objet d’un plafonnement des loyers entre 5 et 12 €/mois/m² suivant la taille de l’agglomération et le type de logement.