Éco-prêt à taux 0.

 

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet de financer les travaux de rénovation énergétique des logements. Ce prêt peut être accordé au propriétaire bailleur ou occupant d’un logement ancien, et au syndicat de copropriétaires jusqu’au 31 décembre 2021.

Il peut être cumulé avec le crédit d’impôts à condition que le foyer fiscal dispose d’un revenu imposable inférieur à :
• 1 personne : 25 000€
• 2 personnes : 35 000€
• + 7500€ par personne supplémentaire (ex : 50 000€ pour un couple avec 2 enfants)
Il est en général plus avantageux de bénéficier du crédit d’impôts et de prendre un prêt « vert » ayant un taux autour de 2-3%, si vous excédez ce plafond de ressources.

Vos travaux doivent concerner :
• soit au moins 1 des catégories suivantes :

o Isolation thermique de la toiture
o Isolation thermique des murs donnant sur l’extérieur
o Isolation thermique des fenêtres et portes donnant sur l’extérieur
o Installation, régulation ou remplacement de systèmes de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire
o Installation d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
o Installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable
• soit des travaux visant l’amélioration de la performance énergétique du logement et donnant lieu au bénéfice d’une prime de l’Agence nationale de l’habitat (Anah),

• soit des travaux de réhabilitation de votre système d’assainissement non collectif par le biais de dispositifs ne consommant pas d’énergie
• soit des travaux permettant d’atteindre une performance énergétique globale minimale du logement déterminée par une étude thermique et réalisée par un bureau d’étude. Ce seuil est de 150 kWh/m² par an si la consommation d’énergie du logement avant les travaux est supérieure ou égale à 180 kWh/m² par an (80 kWh/m² par an si la consommation est inférieure à 180 kWh/m² par an). Vous êtes concernés par cette mesure uniquement si votre logement a été construit entre le 1er janvier 1948 et le 1er janvier 1990.

Pour bénéficier de ce prêt, il faut répondre à certains critères de performance avec au moins 2 éléments contribuant à la performance énergétique (par exemple, chauffage et ECS ou chauffage et isolation).
Ce prêt est de 20 000€ sur 10 ans (2 travaux) ou 30 000 € sur 10 ou 15 ans (3 travaux ou performance globale). Il ne concerne que les logements achevés avant le 1er janvier 1990.

Les installations importantes comme la géothermie sur forage sont donc maintenant accessibles à tous car le coût de remboursement du prêt est inférieur au coût de consommation de fioul ou propane avant travaux.

Jusqu’au 31 décembre 2021, vous avez la possibilité de demander un 2nd éco-PTZ pour le même logement. Ce prêt doit financer d’autres travaux que ceux financés par le 1er éco-PTZ. La somme des 2 éco-PTZ ne doit pas dépasser les 30 000 €.
La demande d’éco-PTZ complémentaire doit être réalisée dans un délai de 3 ans à partir de l’émission de l’offre du 1er éco-PTZ.
Lors de la demande d’un éco-PTZ complémentaire, vous devez fournir à votre banque un justificatif de clôture du 1er éco-PTZ via une attestation.